Voyager avec des animaux de compagnie : à quoi faut-il faire attention ?

Photo : Pixabay


Médecine du voyageMobilité

Source: TCS Info Feed


Il s’agit de bien planifier et d’entreprendre les formalités nécessaires - bien à l’avance - pour toutes les vacances et les séjours, même s’ils sont de courte durée.

Pour voyager, les chiens, les chats et les furets ont besoin au moins d’un passeport pour animal de compagnie, d’une identification claire (micropuce) et d’un vaccin contre la rage (à jour). Pour vous renseigner de la façon la plus sûre, faites des recherches sur les formalités imposées par votre pays de destination. Pour un retour en Suisse, les conditions de réadmissions dans notre pays doivent également être observées.

Vous trouverez plus de renseignements et tous les documents nécessaires auprès du Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV).

Si vous prévoyez de voyager par avion avec votre animal
Clarifiez avec votre compagnie aérienne les conditions pour que votre compagnon puisse vous accompagner. Chaque compagnie a ses propres critères au sujet du voyage des animaux de compagnie, que ce soit en cabine ou en soute. Informez votre compagnie aérienne suffisamment tôt que vous prévoyez d’emporter votre animal. Le transport est payant et le poids de l’animal ainsi que de sa cage sont déterminants et ne font en principe pas partie du poids total des bagages autorisés pour chaque passager.

Les animaux domestiques ne peuvent voyager que s’ils sont confinés dans des caisses adaptées à leur transport. Des limitations de poids et de dimensions maximaux peuvent s’appliquer. Il est possible que des formalités ou des horaires de check-in particuliers s’appliquent aux personnes qui voyagent avec leur animal.

Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne au sujet du dernier délai pour l’enregistrement des passagers qui voyagent avec leur compagnon à quatre pattes. Si votre animal voyage en soute, il est indispensable qu’il le fasse dans une caisse de transport en plastique stable et homologuée à cet effet. L’animal doit pouvoir s’y tenir de façon naturelle, pouvoir s’asseoir et se coucher ainsi que se retourner sans gêne.

Test de caisses de transport pour chiens 2018


Egalement susceptible de vous intéresser

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.