Le meilleur conseil en oncologie, en trois simples clics

Prof. Dr. med. Philippe Schucht.


Traitement

Source: TCS Info Feed


Le Professeur Dr med. Philippe Schucht, Président de l’European Organization for Research and Treatment of Cancer (EORTC), est l’un des cofondateurs de www.trustedoctor.com.

Les personnes qui sont malades du cancer peuvent trouver le meilleur conseil en oncologie au moyen de la plateforme en ligne Trustedoctor, directement depuis chez elles, et ce pour le monde entier. Philippe Schucht, vous êtes l’un des cofondateurs et le Chief Medical Officer de Trustedoctor. Comment s’est développé le besoin pour une plateforme en ligne dans ce domaine ?

Les patientes et les patients veulent s’assurer que la thérapie qui leur a été prescrite est bien la plus adéquate. Parmi ces patientes et patients, un grand nombre n’a pas de spécialiste pour leur type spécifique de cancer près de chez elle ou de chez lui. Il existe par exemple plus de 120 différents types de tumeurs du cerveau qui nécessitent chacun une prise en charge différenciée et spécifique. Sur Trustedoctor, la patiente ou le patient peut bénéficier de la présentation d’un large choix de sommités dans leurs domaines, qui peuvent les renseigner en toute transparence. Le but de Trustedoctor est donc de proposer le meilleur conseil pour les patientes et les patients au sujet de leur maladie au plus près de ses spécificités particulières.

Comment se déroule le processus de conseil ?
Trustedoctor est une plateforme digitale d’information et de communication. Les patientes et les patients chargent leurs données en toute simplicité et selon un protocole sécurisé puis prennent rendez-vous pour une consultation en ligne par vidéoconférence avec le médecin de leur choix. L’avantage est qu’elles et ils peuvent avoir accès à un conseil de haute valeur ajoutée directement depuis la maison et sans temps d’attente.

Qu’est-ce qui différencie Trustedoctor d’autres plateformes ?
Depuis un certain temps, il existe un grand nombre de plateformes sur internet au travers desquelles des spécialistes dispensent leur savoir. La plupart du temps, l’inscription à ce service est payant pour les patientes et les patients. Contrairement à ces systèmes, Trustedoctor est une initiative mise en place par des associations de personnes touchées par le cancer et de leurs proches. Chez Trustedoctor personne ne paie de frais d’inscription, ni les spécialistes, ni les patientes ou les patients. Les critères d’admission pour les spécialistes ne sont constitués que par des impératifs de qualité.

Qui œuvre derrière Trustedoctor ?
Trustedoctor a été fondé par des proches de personnes touchées par le cancer. Ils étaient frustrés par les lacunes dans l’information sur les spécialistes dans le domaine de l’oncologie et souhaitaient mettre en place une plateforme plus transparente et permettant des comparaisons aisées. Les organisations de patientes et de patients ont tout de suite été enthousiasmées, parce que Trustedoctor sélectionne les médecins selon des critères objectifs. Personnellement, je soutiens et accompagne Trustedoctor dans tous ses aspects médicaux, de concert avec Roger Stupp.

Les spécialistes déterminent eux-mêmes leurs honoraires, qu’est-ce que cela veut dire concrètement ?
Les tarifs sont en général déterminés au niveau national. En Suisse, cela se passe au travers d’un tarif Tarmed pour des prestations médicales ambulatoires. Le ou la spécialiste demande le tarif déterminé et approuvé dans chaque pays.

La vision de Trustedoctor est que chaque personne touchée par le cancer doit avoir accès au meilleur traitement au niveau mondial pour leur affection spécifique – sous condition que les patientes et les patients bénéficient d’un accès à internet, qu’elles et ils soient suffisamment formés de manière générale et qu’elles et ils puissent se le permettre. Est-ce que l’on peut dès lors accuser Trustedoctor de favoriser une médecine à deux vitesses ?
Les patientes et patients souffrant du cancer du Kenya, en Ouganda, mais aussi en Pologne ou en Lituanie communiquent avec des spécialistes d’Europe de l’Ouest au travers de la plateforme tout comme avec leurs oncologues locaux. Si ce n’était pas le cas, ces patientes et ces patients ne pourraient avoir accès à ces deuxièmes avis de spécialistes qu’au prix de sacrifices de temps et de frais nettement plus substantiels. Grâce à Trustedoctor, les couts sont circonscrits à leur minimum. Le projet lève ainsi de nombreuses barrières et permet aux personnes concernées par le cancer d’accéder à une médecine de première classe, qui serait hors de leur portée par les moyens traditionnels.

Pour les sources et plus d’informations : www.inselgruppe.ch

Ces informations se veulent des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail: med@tcs.ch

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.