Est-ce que l’eau chlorée peut être dangereuse ?

Sans produits chimiques, les piscines deviennent troubles, car des algues se développent. Photo : Pixabay


Médecine du voyageMédecine du voyageMédecine du voyage

Source: TCS Info Feed


Dans sa forme pure, le chlore est dangereux pour l’être humain – dilué avec de l’eau, le chlore a néanmoins un effet positif.

Sans produits chimiques, les piscines deviennent troubles, car des algues se développent. Le chlore tue les microorganismes qui pénètrent dans l’eau par le biais de la peau, des cheveux, de la transpiration ou de la salive. Ainsi, il abaisse notablement le risque d’infections.

Combien de chlore doit être ajouté à l’eau de baignade dépend de différents facteurs : de la qualité de l’eau, du nombre de baigneurs, de la capacité de l’installation de traitement, et du rayonnement solaire, comme le chlore se dégrade plus rapidement sous l’influence des UV.

Des experts indiquent que, dès que le chlore se lie à des tissus organiques comme la sueur, l’urine ou les cheveux, il devient du chlore lié, que l’on appelle chloramine. La trichloramine, qui fait partie de cette famille est un agent irritant créé par la réaction du chlore avec de l’urine.

Les chloramines peuvent attaquer les muqueuses, s’infiltrer dans les voies respiratoires ou dans les yeux – cette dernière situation est responsable des yeux rougis avec lesquels les enfants rentrent après une journée à la piscine. Comme les poumons des enfants, et en particulier des enfants en bas âge, sont en plein développement, ils peuvent être particulièrement sensibles.

Chez les enfants, le chlore peut provoquer des inflammations des bronches, ce qui augmente encore le risque d’une maladie des voies respiratoires. Si l’air dans la piscine couverte sent fort de chlore, il s’agit en fait de chloramines.

Comme la valeur en pH de l’eau se situe entre 7.0 et 8.6 alors que le pH de la peau navigue entre 4.1 et 5.8, l’eau dessèche donc le corps. Si, en plus, du chlore est contenu dans l’eau, alors ce processus est encore accéléré. C’est pourquoi il est important de se doucher après une baignade dans de l’eau chlorée et de se soigner en s’enduisant d’une lotion hydratante.

Le Professeur Dr med. Aristomenis Exadaktylos, Médecin-chef et Chef de clinique du Centre universitaire des urgences (Hôpital de l’Ile, Berne) s’entretient avec nous au sujet de l’eau chlorée.

La grippe, les novovirus, les infections mycosiques – est-ce que le chlore dans l’eau des piscines tue vraiment tous les virus et toutes les bactéries ?
Non, il s’agit de trouver un équilibre entre la « désinfection » du plus grand nombre des agents pathogènes dans l’eau de la piscine et les valeurs de seuil tolérables pour l’utilisation du chlore, qui peut s’avérer toxique. Celui qui souhaite la propreté à 100% ferait mieux de se baigner dans sa propre baignoire : là on est entre soi avec ses propres bactéries. Si nous évaluons les risques de contracter une mycose des pieds, alors les piscines ne sont pas plus dangereuses que les transports publics. En Suisse, et dans la zone géographique de l’Europe centrale, les piscines sont contrôlées, et, en plus du chlore, d’autres méthodes modernes de désinfection sont mises en œuvre.

Quels sont les dangers si l’on avale de l’eau chlorée ?
Notre tractus gastro-intestinal est habitué à se défendre, un peu d’eau de piscine ne doit pas lui faire peur. Mais, si la désinfection de l’eau n’est pas efficace, alors, notre tractus gastro-intestinal est affaibli. De plus, cela peut générer des diarrhées, des crampes abdominales, des vomissements et de la fièvre si une concentration trop élevée de germes se trouve dans l’eau avalée. Les personnes ayant un système immunitaire diminué et les tout petits enfants peuvent être affectées de manière plus violente. Les agents pathogènes peuvent d’ailleurs aussi s’introduire par d’autres orifices à l’intérieur du corps et ainsi déclencher des infections locales ou systémiques.

Les yeux rougis par le chlore – comment peut-on y remédier ?
Rincer, rincer, rincer. Et donc au moyen d’eau du robinet. La prévention est toujours une bonne chose, par exemple au moyen du port de lunettes de natation.

Est-ce que l’eau chlorée peut générer de graves maladies dermatologiques ?
En fait non. Ce n’est que les personnes à la peau particulièrement sensible qui peuvent occasionnellement souffrir de quelques rougeurs.

Est-ce que les chloramines peuvent présenter un danger mortel pour les bébés ?
Les amines sont assez agressives et peuvent irriter nos muqueuses. Ces irritations peuvent être plus importantes selon l’âge et la concentration d’amines en particulier. Les yeux, le nez, la gorge mais aussi les poumons peuvent être atteints. Fondamentalement, il ne s’agit pas d’une tragédie, mais, chez les enfants de moins de trois ans ou chez des personnes souffrant d’asthme ou de maladies dermatologiques, il s’agit de faire attention ! Une douche soigneuse avant et après le bain dans la piscine est indispensable. Si les yeux coulent, si vous toussez ou si les fosses nasales vous font mal, alors il faut peut-être renoncer aux plaisirs de la baignade. Mais ces symptômes ne présentent en aucun cas de danger mortel.

Les plaisirs de la baignade peuvent donc être goûtés sans mauvaise conscience ?
Nager n’est pas seulement sain, mais aussi une activité sociale intéressante – et suivant les cas même une condition à la survie. Lors des cours de natation, les enfants apprennent des leçons qui leur serviront toute leur vie, c’est pourquoi il faut éviter de se mettre en mode « panique ». Évidemment, il s’agit de faire attention et de vérifier la sécurité de la piscine. C’est surtout dans les installations de pompes des piscines que les cas dangereux se développent, si elles ne sont pas protégées de manière adéquate.

Egalement susceptible de vous intéresser

Commentaires 0

Ce formulaire est protégé par reCAPTCHA, la politique de confidentialité et les conditions générales de Google s’appliquent.

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.