Névrodermite / eczéma atopique : le mouvement fait du bien à la peau



TraitementMobilité

Source: TCS MyMed


Diverses études montrent que l'exercice régulier a un effet positif sur la peau des personnes souffrant d'eczéma atopique – également connu sous le nom de névrodermite. Traverser la campagne en vélo, descendre des pistes à skis ou manier une raquette de tennis sur un court : quelle que soit la discipline sportive pratiquée, l'eczéma atopique ne doit pas empêcher les gens de bouger et de s’amuser. Voici quelques conseils dont il faut tenir compte pour que la peau reste également en bonne santé.

L’activité sportive stimule la circulation et met le métabolisme en route. Cela permet de nourrir les cellules cutanées : la peau peut renouveler sa barrière protectrice naturelle plus rapidement. Du reste, le sport renforce le système immunitaire de telle sorte que l’organisme est moins sujet aux infections et que les poussées de névrodermite peuvent se réduire. Et pour les enfants, il n'y a pas de meilleure distraction contre les accès de grattage qu'une partie de football au parc.

Sport ! Mais comme il faut
En cas de dermatite atopique, la protection naturelle et la fonction de défense exercée par la peau sont altérées. En suivant quelques conseils, vous pourrez apprécier les hormones du bonheur libérées après l’effort physique et ne serez pas en proie à des démangeaisons :

  • Porter des vêtements de sport respirants : En pratiquant une activité physique intense, on transpire. Si la sueur n'est pas éliminée, des sels restent sur la peau et peuvent l'irriter. La chaleur peut aussi s'accumuler, ce qui entraîne également des démangeaisons.
  • S'abstenir de textiles en coton quand on pratique un sport intensif : Le coton est certes respirant, mais il peut absorber complètement la sueur et ensuite « coller » et frotter sur la peau.
  • S’hydrater en quantités suffisantes : En transpirant, l’organisme perd du liquide ; nous vous conseillons de boire régulièrement et en grandes quantités, de préférence sous forme d’eau ou de tisane.
  • Enfiler les sous-vêtements à l’envers : Les coutures peuvent irriter la peau.
  • Enlever les étiquettes des vêtements : Les instructions de lavage cousues peuvent également frotter sur la peau et l'irriter.
  • Se doucher tout de suite après le sport : Une douche courte et pas trop chaude rafraîchit et évacue la sueur.
  • Choisir les bons produits de soin : Pour les personnes concernées, le mieux est d’utiliser des gels nettoyants et des crèmes exempts de colorants, d’agents conservateurs et de parfums qui sont légèrement relipidants.
  • Laisser tomber l’entraînement, s’il le faut : En cas de poussée inflammatoire aiguë, il est préférable de s'abstenir de tout effort physique.

Source et collaboration avec aha! Centre d’Allergie Suisse (www.aha.ch). N’utilisez pas ces informations comme base unique de décisions en matière de santé ! Si vous avez des ennuis de santé, consultez votre médecin ou pharmacien ou adressez-vous à aha!infoline au 031 359 90 50. Surfer sur Internet ne remplace pas une consultation médicale.

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.