Coronavirus : voici comment la Croix-Rouge suisse s’engage



CoronaInformations de voyage

Source: TCS MyMed


Chaque aide compte en cette période difficile en raison de la pandémie. Ainsi, la Croix-Rouge suisse (CRS) s’est donné pour mission de mettre tout en œuvre pour soutenir la population suisse et la Confédération. Dans le cadre d’une interview, TCS MyMed clarifie les mesures prises par la CRS.

La CRS contribue de manière essentielle au dépistage de la population. Que faites-vous concrètement ?
Le 2 avril, nous avons ouvert le premier centre de dépistage du coronavirus accessible sans ordonnance médicale à la demande du canton de Berne. Ce centre drive-in est installé sur le site de BERNEXPO à Berne et est facilement accessible en voiture. Plus de 300 tests peuvent y être effectués au quotidien. Le vivier de personnel médical de l’Alliance suisse des samaritains (ASS) et de la Société Suisse des Troupes Sanitaires (SSTS) permettra de mener des tests à grande échelle. Des experts logistiques de la CRS soutiennent la Confédération dans le cadre de l’acquisition des équipements nécessaires.

Il existe un simple questionnaire en ligne permettant d’obtenir un ticket pour un dépistage. Comment est structuré le test et comment fonctionne le système de ticket ?
Il suffit de remplir un simple questionnaire en ligne pour savoir si un test est indiqué et, le cas échéant, obtenir un ticket pour un dépistage. Le triage se fait selon les critères de l’OFSP et les contacts que la personne a eus avec d’autres personnes. De cette manière, il est possible d’éviter que des tests inutiles ne soient effectués.

Vers le questionnaire en ligne

La CRS dispose de grandes quantités de tests et d’équipements de protection. Qui est prioritaire dans le système de santé et comment cette priorité est-elle définie ?
Dans la situation actuelle, il s’agit d’un défi majeur d’acheter suffisamment de tests et de matériel de protection pour le personnel médical afin d’assurer le fonctionnement durable des centres de dépistage. La CRS peut ici s’appuyer sur sa longue expérience internationale d’aide en cas de catastrophe, acquise notamment dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola. En concertation avec la Confédération, ses experts en logistique ont acheté ou commandé de grandes quantités de tests (lesquels demeurent rares et doivent être utilisés avec discernement), ainsi que d’autres équipements indispensables à l’exploitation des centres prévus, comme des masques, des combinaisons et des lunettes de protection. D’autres documents suivront dans les semaines à venir.

Avec l’application « Five up », la CRS lance une plateforme pour les bénévoles et les personnes ayant besoin d’aide. Désormais, les personnes qui n’ont pas de smartphone peuvent également appeler la ligne d’assistance 058 400 41 41 pour prendre contact en tant que bénévoles ou personnes ayant besoin d’aide. Comment fonctionne le système et quelle est la fréquence d’utilisation du service ?
« Five up » est une application qui met facilement en relation des bénévoles avec des personnes et des organisations ayant besoin d’aide. Les gens peuvent s’inscrire en quelques clics et communiquer directement leur offre ou leur besoin à un groupe privé ou à tous les utilisateurs de « Five up ». Jusqu’à présent, nous avons enregistré plus de 53 000 inscriptions et plus de 1500 aides

La CRS conseille et aide la population suisse. Dans quels autres domaines proposez-vous également de l’aide ?
La CRS est présente dans tous les cantons avec des offres d’assistance sur mesure. Les services fournis par les associations cantonales de la CRS et les organisations de sauvetage de la CRS sont constamment adaptés à la situation du moment. Notre objectif est de continuer à aider le plus grand nombre de personnes possible tout en assurant la sécurité de tous et en respectant les exigences des autorités. L’une de nos nouvelles offres est le « Service de livraison » : des bénévoles font des courses pour les personnes qui doivent rester à la maison en raison de la pandémie du corona. Nous proposons également le service « Parler, ça fait du bien ! » : de nombreuses personnes vivant seules et des seniors qui doivent rester à la maison à cause de la crise du corona manquent de contacts sociaux. Grâce à ce service, elles disposent d’un numéro à contacter pour parler avec quelqu’un. 

Quelle est la meilleure façon pour les personnes ayant besoin d’aide d’entrer en contact avec la CRS ?
Ces personnes découvriront toutes les informations nécessaires sur www.redcross.ch/fr/coronavirus. Sur le site, elles pourront également trouver les adresses et les numéros de téléphone des associations cantonales de la CRS ainsi que leurs services à proximité. Les bénévoles qui souhaitent s’engager pour leurs semblables peuvent aussi y trouver des renseignements sur les missions et les possibilités d’inscription.

More Articles from Corona

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.