Coronavirus : quarantaine après les vacances d'été à l'étranger



CoronaInformations de voyage

Source: TCS MyMed


Les vacances d'été approchent à grands pas. Si vous ne voulez pas vivre un réveil brutal après les jours de repos, vous devez vous informer à l'avance, car l’indice Corona de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recense jusqu'à 29 pays présentant un risque accru d'infection.

Nouveau règlement à partir du 6 juillet 2020

Toute personne qui passe ses vacances dans l'un des 29 pays à haut risque devra alors passer dix jours en isolement à son retour en Suisse. Les pays concernés sont, entre autres, la Suède, la Serbie, le Kosovo, le Brésil et les États-Unis.

La liste complète de tous les pays concernés se trouve ici.

Attention au versement du salaire
Toute personne qui part en vacances dans l'un des pays à risque et qui doit ensuite être mise en quarantaine à son retour en Suisse n'a pas droit au maintien de son salaire, car l'employé est responsable de son incapacité de travail. Des exceptions peuvent être faites si le voyage était nécessaire pour des raisons personnelles, par exemple pour rendre visite à un parent mourant.

Remboursement des frais de voyage
Les clients des organisateurs de voyages réservés dont la destination est un pays à risque seront remboursés par Hotelplan et Kuoni. S'il s'agit d'un voyage individuel, le remboursement dépend des compagnies aériennes et des hôtels. Les clients d'easyJet qui ne souhaitent plus faire leur voyage ont la possibilité de reporter leur billet pour une date ultérieure. Swiss a une procédure similaire. Les billets réservés jusqu'au 31 août 2020 inclus et dont la date de voyage est confirmée jusqu'en avril de l'année prochaine peuvent également être renouvelés. Toutefois, tant que les compagnies aériennes n'annulent pas elles-mêmes la réservation, aucun remboursement ne sera effectué.

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.