Zona : quand est-il conseillé de consulter un médecin ?



Maladies & symptômesGynécologie

Source: TCS MyMed


Le Dr Roberto Buonomano, chef de la clinique Infectiologie de l’hôpital Limmattal, répond à nos questions sur le zona.

Dr Buonomano, qu’est-ce que le zona ?
Le zona est une éruption cutanée généralement très douloureuse, causée par la réactivation des virus de la varicelle. Après la première infection, les virus de la varicelle, à l'origine aussi de la varicelle, sont présents dans les racines nerveuses à l'état inactif pendant toute une vie.

Quel est le lien entre le zona et la varicelle ?
Ces deux maladies ont en commun d’être déclenchées toutes les deux par les virus de la varicelle et donc d’avoir la même origine.

Quels sont les premiers signes d’un zona ?
En général, un début de zona se manifeste par des brûlures, des douleurs et des rougeurs de la peau. La plupart du temps, les symptômes sont unilatéraux. Il peut néanmoins arriver que plusieurs zones du corps soient touchées.

Quels autres symptômes déclenche la maladie ?
En plus d'une sensation désagréable sur la peau, la fièvre peut se déclencher dans de rares cas.

On dit qu’il faut éviter de se gratter. Que peut-il arriver si l’on se gratte quand même ?
Il est conseillé d’éviter dans tous les cas de se gratter. D’une part parce que les vésicules pourraient devenir purulentes et laisser des cicatrices. D’autre part, parce qu’une surinfection de la peau peut survenir (rougeur de la peau).

Qui fait partie du groupe de patients susceptible d’attraper un zona ?
Les personnes à risque sont essentiellement les personnes ayant un système immunitaire affaibli, les patients cancéreux et les plus de 65 ans. Même des enfants en bonne santé peuvent développer un zona. Mais c’est plutôt rare.

Y-a-t-il un risque de contagion ?
Cela dépend entièrement de la situation donnée. En principe, le zona est contagieux. Mais seulement pour les personnes qui n’ont jamais eu avant la varicelle. Dans l'ensemble, cependant, le risque de contagion par le zona peut être classé comme très faible.

Le zona peut-il déclencher d’autres symptômes ?
Non, le zona ne cause pas d’autres symptômes.

Est-il possible que le zona mette en danger le pronostic vital ?
Le zona n'est mortel que dans de très rares cas, par exemple chez des patients ayant de graves antécédents médicaux et dont le système immunitaire est très affaibli. Ici, la réactivation des virus peut entraîner une atteinte des organes, ce qui peut être très dangereux pour la personne atteinte.

Si une femme enceinte s’infecte, cela représente-t-il un risque pour le fœtus ?
L'infection par le zona est douloureuse et désagréable pour les femmes enceintes, mais inoffensive pour l'enfant à naître, car les virus ne pénètrent pas dans le sang de la mère.

Quand est-il conseillé aux personnes concernées de consulter un médecin ?
En général, dès que les premiers maux surviennent ou que des vésicules se forment, il est recommandé de consulter un médecin dès que possible, afin d’engager le traitement sans tarder.

Comment traite-t-on le zona ?
L’objectif du traitement du zona est soulager les symptômes et de raccourcir la durée de la maladie. En l’occurrence, le médecin doit engager le plus vite possible un traitement médicamenteux pour limiter les séquelles. Si le traitement ne peut pas être lancé dans les 72 heures qui suivent le début du zona, on a par exemple recours au médicament Valtrex qui soulage les symptômes dès le 2ème jour.

Est-il conseillé de se faire vacciner et quel est le meilleur moment pour une vaccination ?
L’Office fédéral de la Santé recommande de se faire vacciner. Cette recommandation de vaccination s'applique aux personnes âgées et aux adolescents qui n'ont pas eu la varicelle.

Ces informations se veulent des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.