Faire du sport sans aucun problème – évitez les potentiels « déclencheurs »



Mobilité

Source: TCS MyMed


Chez les personnes souffrant d'allergies et d'asthme, outre les allergènes (pollen, acariens, etc.), de nombreux facteurs non spécifiques peuvent déclencher ou intensifier des crises d'asthme. Il s'agit notamment de substances irritantes telles que les parfums ou les facteurs climatiques.

En médecine, ces facteurs sont appelés des « éléments déclencheurs ». Il convient de les éviter autant que possible. Voici des éléments « déclencheurs » potentiels et ce que l’on peut faire pour y remédier :

  • Chaleur et transpiration
    • Porter des vêtements de sport respirants
    • Faire du sport à l’ombre
    • Choisir des sports en salle
    • Pratiquer des sports aquatiques
       
  • Froid (températures inférieures à 0 degrés)
    • Ne pas pratiquer de sport de haut niveau
    • Porter des vêtements de sport fonctionnels
    • Courir lentement après le sport, bien se rafraîchir avant de se doucher
    • Ne pas consommer de boissons froides ou d’aliments froids tout de suite après le sport
    • Placer une lingette devant la bouche pour préchauffer l'air respirable
       
  • CO2, particules fines, ozone
    • Préférer les forêts et les zones naturelles pour pratiquer des activités sportives
    • Choisir un sport d'intérieur si les niveaux d'ozone et de poussières fines sont élevés
       
  • Poussière
    • En cas de crise d'asthme, inhaler et prendre des antihistaminiques
       
  • Parfums  
    • Éviter les pièces à forte concentration de parfum ou de fragrance
       
  • Colorants
    • Laver les vêtements avant leur première utilisation, veiller à porter des matières bien tolérées (norme éco).
       
  • Fumée de cigarette
    • La fumée de cigarette peut en outre irriter les muqueuses des voies respiratoires. D’où la nécessité de ne pas fumer et aussi d’éviter le tabagisme passif
       
  • Médicaments
    • Les médicaments (inhalation réservée aux asthmatiques, antihistaminiques et cortisone) ne doivent pas être pris juste avant l’unité sportive


Allergies et activités physiques
Pas de sport en cas d’asthme et d’allergies ? Cette opinion est dépassée depuis longtemps. Au contraire : l’activité physique peut aider à mieux gérer les troubles. En tant que médecin du sport, Alexandra Kronenberg explique comment l’activité physique préserve la santé et que ceci est valable pour tous, même pour les personnes souffrant d’allergies, d’asthme ou d’eczéma atopique.

L’alpiniste asthmatique Dan Moore parle de ses escalades à couper le souffle et notre nutritionniste informe sur les shakes protéinés et compagnie. De plus, nous vous donnons également des conseils sur la manière dont vous pouvez littéralement fuir le rhume des foins.

Découvrez ici le dernier aha!magazine

Cette revue paraît une fois par an, au printemps – s’abonner au aha!magazine.

Source et collaboration avec aha! Centre d’Allergie Suisse (www.aha.ch). N’utilisez pas ces informations comme base unique de décisions en matière de santé ! Si vous avez des ennuis de santé, consultez votre médecin ou pharmacien ou adressez-vous à aha!infoline au 031 359 90 50. Surfer sur Internet ne remplace pas une consultation médicale.

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.