Voyager pendant la saison des tempêtes tropicales : voici ce qu’il faut savoir

Florida (USA). Photo : Pixabay


MobilitéMédecine du voyage

Source: TCS Info Feed


En règle générale, les tempêtes tropicales se forment entre juin et novembre : l’océan est chaud, l’air est humide et les vents favorisent la création d’ouragans.

Les vents tourbillonnants tropicaux sont générés au-dessus de la mer, quand l’eau atteint au minimum 26 degrés Celsius et qu’elle s’évapore donc facilement.

Le Centre national des ouragans des États-Unis a d’ailleurs constaté que cette saison débute le 1er juillet et se termine le 30 novembre. Pour trouver plus d’informations sur les ouragans actifs à l’heure actuelle : www.nhc.noaa.gov

Ouragan de degré 1 : vitesse du vent jusqu’à 153 kilomètres par heure
Ouragan de degré 2 : vitesse du vent jusqu’à 177 kilomètres par heure
Ouragan de degré 3 : vitesse du vent jusqu’à 209 kilomètres par heure
Ouragan de degré 4 : vitesse du vent jusqu’à 249 kilomètres par heure
Ouragan de degré 5 : vitesse du vent jusqu’à 279 kilomètres par heure
Source : échelle des ouragans de Saffir-Simpson

Ouragan, typhon ou cyclone ?
Selon le Centre national des ouragans des États-Unis, ne sont considérées comme des tempêtes tropicales que les tempêtes qui touchent les mers et les côtes à l’Est et à l’Ouest des continents américains (Nord et Sud). Les tempêtes tropicales actives dans l’océan indien et dans le Pacifique Sud sont désignées sous le nom de cyclones.

Les tempêtes qui touchent l’Asie de l’Est et du Sud-est sont nommées typhons. La Méditerranée peut aussi être occasionnellement touchée par des tempêtes qui ressemblent à des tempêtes tropicales.

Quel est le comportement à adopter avant et pendant une tempête tropicale ? Si l’on se trouve dans une caravane, une tente ou une maison instable, le long de la côte, dans les environs d’eau courante ou stagnante ou le long de chaînes de montagnes, alors il s’agit de se mettre à l’abri le plus rapidement possible.

Des pluies abondantes, des vagues présentant des hauteurs importantes, des glissements de terrain, des tornades et des éclairs sont les manifestations les plus dangereuses des tempêtes tropicales.

C’est pourquoi l’on devrait se réfugier dans un abri de protection ou à l’intérieur d’une maison pendant une tempête. En aucun cas il ne faut quitter une maison sûre. Les indications et recommandations des communes et des forces de l’ordre locales (par radio, télévision, ou internet) doivent impérativement être suivies à la lettre. Si une évacuation est ordonnée, alors il faut quitter la zone de danger le plus rapidement possible.

Les prestataires de voyages vous donnent les conseils suivants : remplissez votre baignoire d’eau, au cas où l’approvisionnement viendrait à faillir. Préparez des rations de survie dans votre chambre. Faites vos bagages, si possible de manière étanche, et mettez les documents les plus importants au coffre-fort de votre chambre ou de votre hôtel.

Egalement susceptible de vous intéresser

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.