Attention si vous souhaitez acquérir un tatouage au henné

Photo : Pixabay


Médecine du voyageMédecine d’urgence

Source: TCS Info Feed


Prof. Dr. med. Aristomenis Exadaktylos. Foto: Inselspital Bern

Les tatouages au henné, contrairement aux véritables tatouages, ne sont que peints sur la peau. Le henné sec tombe après environ une heure et le tatouage disparaît dans un délai d’environ quelques semaines. Cet embellissement de la peau n’est, par contre, pas sans danger – en particulier s’il est fait à l’étranger.

Très souvent, un colorant noir (PPD) est ajouté henné naturel pour pouvoir atteindre un résultat plus proche du visuel d’un véritable tatouage. Ce colorant est très agressif pour la peau et il est interdit en Europe. Il est par exemple utilisé dans les teintures capillaires. Les allergies au PPD en raison d’un endommagement de la peau par du henné noir ne sont pas rares.

L’un des effets secondaires les plus fréquents est une inflammation de la peau « tatouée ». Celle-ci se manifeste par des démangeaisons, des forts gonflements et une peau rougie. Si ces symptômes persistent sur la partie de la peau qui est tatouée, alors il faut impérativement consulter un médecin. En prévention, il est plus sûr de ne pas du tout se faire tatouer au henné. Si l’on ne souhaite toujours pas y renoncer, alors il faut véritablement se renseigner sur les pigments utilisés, directement sur place.

Le Professeur Dr med. Aristomenis Exadaktylos, Médecin-chef et Chef de clinique du Centre universitaire des urgences (Hôpital de l’Ile à Berne) s’exprime sur les tatouages au henné.

Monsieur Exadaktylos, comment se manifeste une inflammation liée à un tatouage au henné ?
Toutes les personnes ne réagissent pas de la même manière. La peau est notre plus grand organe, mais aussi le plus « intime ». Une inflammation due à un tatouage au henné met en général quelques jours à se déclencher. Elle peut aller de rougeurs jusqu’à des cloques qui ressemblent à celles occasionnées par des brûlures. Plus rarement, il peut arriver que la réaction allergique s’étende à tout le corps. La raison est que des colorants supplémentaires sont ajoutés au henné afin de faire apparaître la coloration plus rapidement et pour la renforcer, particulièrement pour la noircir. Il s’agit de chimie pure. Ce mélange peut s’avérer toxique et peut laisser des cicatrices durables.

Comment traite-t-on une inflammation causée par un tatouage au henné ?
Cela dépend de l’étendue de la réaction locale de la peau. Elle peut varier d’irritations jusqu’à des plaies béantes. Le spécialiste de la peau décide alors comment traiter chaque cas en fonction des symptômes.

Est-ce que ces tatouages peuvent générer de graves complications ?
On peut répertorier des problèmes locaux (cicatrices) ou étendus sur tout le corps, et ce de manière durable. Ou encore constater des réactions allergiques importantes.

Est-ce qu’après la guérison de l’inflammation tout rentre de nouveau dans l’ordre ?
Si on a de la chance, oui. Sinon les cicatrices peuvent rester pour toujours. Il est important de savoir que des allergies croisées peuvent être déclenchées par ces produits chimiques. Cela veut dire que parfois une réaction allergique se fait lors de contact avec des substances « normales » par exemple les teintures pour cheveux. Et cela reste ainsi à vie.

Vous déconseillez donc de procéder à des tatouages au henné à l’étranger ?
Ces tatouages au henné sont très jolis, mais je recommande comme d’habitude d’appliquer le principe du bon sens. Il n’est pas très recommandable de se laisser peindre au moyen d’un cocktail de couleurs dont on ne connaît pas la composition par une personne parfaitement inconnue, rencontré au coin d’une rue.

Commentaires 0

Ce formulaire est protégé par reCAPTCHA, la politique de confidentialité et les conditions générales de Google s’appliquent.

Ce site web utilise des cookies. Pour plus d’informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur, veuillez consulter notre politique de confidentialité en bas de page. Cliquez sur « J’accepte » pour consentir à l’utilisation des cookies et pouvoir visiter notre site.